dimanche 24 mai 2015

Pas bête! : Fish Pedicure

Fish Pedicure
 
Le Fish Pedicure ou Garra rufa est une sorte de Poisson-docteur ou Poisson-chirurgien d'eau douce provenant de la famille des Ciprinidés. Ce petit poisson originaire du Moyen-Orient est connu pour ses vertus exfoliantes.
 
Mesdames les adeptes des chaussures à talon et messieurs les inconditionnels de baskets et footing, vous connaissez sans doute le phénomène de peau morte et callosités au niveau des pieds, ces plaques disgracieuses dont on aimerait se débarrasser.
Alors que plusieurs marques tentent de vous vendre des crèmes hydratantes censées rendre à vos pieds la douceur d’une peau de bébé, j’ai décidé de tester autre chose, a priori plus naturel : la fish pédicure !

Fish Pédicure : un nouveau soin tendance

depuis quelques années les institues de fish pedicure fleurissent un peu partout en France. Le phénomène prend de plus en plus d’ampleur, me donnant l'envie d’essayer.

Se laver et désinfecter les pieds

Le jour J est arrivé et lorsque je rentre dans l’institut, mon regard glisse directement vers les gros cubes de verre où nagent les poissons. Ils sont tout petits !

Vous enlevez vos chaussettes et l'on vérifie également  que vous ne portez pas de vernis aux orteils et vous demande de nettoyer vos pieds et de surtout de bien rincer. Ensuite, il applique un gel désinfectant spécifique qu’il laisse poser quelques minutes avant de rincer et d’enfiler sur mes pieds des chaussettes
Je m’étonne que tout à coup l’on débatte des fish pédicures alors que le sujet n’est pas neuf. C’est une pratique répandue et qui devrait être interdite en raison des risques sanitaires qu’elle entraîne.

Une pratique horrible sur le plan microbiologique

Sur le plan microbiologique, une telle pratique est horrible ! Déjà, toute macération provoque le développement de champignons, de mycoses ou de verrues. Mais là il s’agit de mettre ses pieds dans un bassin dans lequel ont déjà trempé leurs orteils des personnes pouvant avoir des infections cutanées. Le problème vient du non-contrôle bactériologique de l’eau et de l’utilisation d’un même bac par les usagers.

Les poissons, qui sont utilisés pour enlever les squames de la peau des pieds, peuvent avoir arraché des fragments cellulaires infectieux, qui vont rester dans l’eau. Il ne faudrait pas non plus oublier les bactéries qui proviennent des poissons eux-mêmes.

Ces bactéries pathogènes vont ensuite être en contact avec des pieds microfissuraires, dont la peau n’est pas en bon état puisqu’il s’agit de la décaper ! Or les petites plaies, courantes puisque le pied subit de nombreux microtraumatismes (chocs, ampoules, gerçures, etc.) sont une porte d’entrée pour les microbes et les germes.

Voilà alors la prochaine fois réflechissez à l'avance
J'epère que cet article d'aujourd'hui vous aura fait appris quelque chose :)
Je vous remercie n'hesitez pas à me suivre

 

Google+ Badge